Biographie de Mohamed BELOUIZDAD



Biographie de Mohamed BELOUIZDAD
1- Son parcours

L'un des jeunes dirigeants du Mouvement pour le Triomphe pour les Libertés Démocratiques et l'un des premiers chefs de l'Organisation Spéciale paramilitaire fondée en février 1947, il fut un militant irréprochable aux positions inébranlables.
Né à Alger le 03 novembre 1924, il effectua ses études dans les écoles françaises et fut employé dans les services de l'administration des affaires musulmanes au Gouvernement Général français à Alger.
En 1943, il s'engagea dans les rangs du Parti du Peuple Algérien et réussit, grâce à sa fonction administrative, à communiquer à la direction du parti de nombreux documents de la plus haute importance. Grâce à cela, il accéda très rapidement à la direction du Parti du Peuple et participa à la parution des journaux clandestins du parti tel que el watan (la patrie) dont le premier numéro parut en janvier 1944.
Lorsque la direction du parti prit, en mai 1945, la décision d'étendre le mouvement révolutionnaire, Belouizdad fut l'un des premiers membres dirigeants et devint l'objet de poursuites par la police coloniale. Ceci l'amena à se réfugier dans le département de Constantine où il organisa la fédération du parti après les massacres du 08 mai 1945 avec l'aide du militant Aouati Brahim.
Ses efforts déployés dans le militantisme lui permirent de devenir membre du bureau politique du Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratiques lors du congrès tenu en février 1947.
Il prit contact avec le militant Rekimi Djilali pour mettre en place les structures de l'Organisation Spéciale à Alger et désigna un groupe d'experts dans les affaires militaires dans les régions de Chlef, Oran et Constantine dont les plus éminents sont Ahmed Ben Bella, El Hadj Djilali, Aït Ahmed, Boudiaf et Mohamed Marouk.
Au cours de sa maladie, Aït Ahmed lui succéda à la tête de l'Organisation Spéciale mais sa maladie pulmonaire s'aggrava et il décéda le 14/01/1952.


 


Vu : 1347 fois
Posté Le : 03/09/2007
Posté par : nassima-v
Source : www.1novembre54.com
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 292165
Posté par : soualem & ahlem
Profession : maitre
Ville : algé centre
Pays : Algérie
Date : 26/01/2016
Message : hhhh



Numéro commentaire : 62299
Posté par : HAMZAOUI Aoun
Ville : Alger
Pays : Algérie
Date : 14/01/2013
Message : le président Ben Bella avait demandé à sa descente d'avion en rentrant en Algérie en 1990 après l'emprisonnement et l’exil d'être dirigé directement au cimetière de Sidi M Hamed ou il s'est recueilli sur la tombe de Mohamed Belouizdad. Ce geste constitue un témoignage de reconnaissance de l'oeuvre entreprise par cet homme qui a semé les premiers germes de la révolution dés le début des années 50. Je voudrais entrer en contact avec un de ses proches pour saluer en lui la mémoire de Si Mohamed Belouizdad



Numéro commentaire : 3349
Posté par : Khaled 11
Ville : Belouizdad
Date : 16/05/2009
Message : Plus Fort...Plus Haut...Plus Loin...



- Son compagnon, tazir, témoigne : le 14 janvier 1952 décédait Mohamed Belouizdad
Mohamed_BelouizdadNous sommes en 1942, le débarquement des Alliés, principalement les forces anglo-américaines, a eu lieu le 8 novembre. Nous, les jeunes de cette époque, nous sortions à peine de l’adolescence. L’école que je fréquentais, un cours complémentaire qui préparait au brevet élémentaire (BE) est occupée par les soldats alliés. Seul «indigène» dans ma classe, c’était pour moi l’abandon définitif des études, ...
- Biographie de Mohamed BELOUIZDAD
1- Son parcours L'un des jeunes dirigeants du Mouvement pour le Triomphe pour les Libertés Démocratiques et l'un des premiers chefs de l'Organisation Spéciale paramilitaire fondée en février 1947, il fut un militant irréprochable aux positions inébranlables. Né à Alger le 03 novembre 1924, il effectua ses études dans les écoles françaises et fut employé dans les services ...
- Mohamed Belouizdad, le «Che» algérien
Mohamed Belouizdad, le «Che» algérien



Aucune annonce n'est disponible








Aucune entreprise n'est disponible








Aucun vidéo n'est disponible








Aucune bande sonore n'est disponible








Aucun lien n'est disponible








Aucun produit n'est disponible