Chahreddine Berriah - Itinéraires interdits



Source : http://www.youtube.com


«Tout le monde vient «d'ailleurs », tout le monde va « ailleurs », c'est pourquoi l'étranger d'aujourd'hui tout comme celui d'hier ou d'avant-hier est, lui aussi, chez lui ici.» In. Association Inter Mouvements Auprès Des Évacues ( France ) Chahreddine Berriah nous raconte comment son destin a changé de trajectoire suite à un reportage sur les migrants clan¬destins du Mali. Ce voyage, pour «PARTIR», il va le vivre de l'intérieur. Tous ses a-priori, ses idées préconçues vont être balayées. C'est l'amour, l'humour et la mort qu'il va trouver. C'est aussi son identité d'Africain. «Depuis ce jour, je me vois noir avec un coeur blanc. Depuis ce jour, j'ai enfourché mon destin vers l'inconnu...» Voilà sa conclusion.
 



Vu : 90 fois
Posté Le : 05/03/2017
Posté par : litteraturealgerie
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
- Idriss al'Amraoui – Le paradis des femmes et l’enfer des chevaux
Idriss al'Amraoui – Le paradis des femmes et l’enfer des chevaux
- Fayçal Ouaret - J’ai déserté mes sentiers de pierres
Fayçal Ouaret - J’ai déserté mes sentiers de pierres
- Ahmed Hanifi - LE TEMPS D’UN ALLER SIMPLE
Ahmed Hanifi - LE TEMPS D’UN ALLER SIMPLE