Encore une hausse des prix des matériaux de construction



Après le fer et le ciment, c’est la flambée du prix du sable L’avancement de plusieurs chantiers de construction demeure tributaire de la stabilité des prix des matériaux de construction qui ne cessent d’augmenter depuis quelques temps. En effet, après la hausse du prix du fer, le ciment a atteint 400 Dinars l’unité de 50 kilogrammes et le coût du sable sur le marché local n’a pas été épargné par cette flambée. Des indices qui inquiètent de plus en plus les entrepreneurs et les sociétés de construction. En effet, un camion de sable coûte 05 mille Dinars sur le marché et 04 mille Dinars s’il est déchargé directement de la sablière. Selon les 120 entrepreneurs en charge des projets inscrits au programme d’un million de logements, les matériaux de construction connaissent une pénurie sur le marché local et leurs prix sont appelés à augmenter davantage. Cette situation fait que les projets d’habitat qui sont en cours de réalisation, risquent d’accuser du retard par rapport aux délais impartis initialement dans les cahiers des charges. Concernant le sable, l’on explique que c’est la fermeture des carrières de Béthioua et d’Aïn El Turck qui est à l’origine de la hausse de son prix. Par ailleurs, le prix du fer est passé de 04 mille et 05 mille Dinars à 08 mille Dinars le quintal, malgré le développement de la production nationale du fer et son renforcement par l’importation. Des sources responsables au port d’Oran révèlent que ce dernier accueille, quotidiennement, plus 42 mille tonnes de fer destinées à la construction. Un fer provenant essentiellement de l’Ukraine et de la Russie. Cette relance dans le volume de l’importation enregistrée pendant l’année en cours, intervient après la léthargie qu’a connue l’importation du fer destiné à la construction, l’année dernière. Rappelons que seulement 757 mille tonnes de fer ont été importées. Par ailleurs, la quantité importée au cours de l’année 2006 est estimée à 2010 tonnes. Ceci dit, l’importation de ce produit a enregistré un taux de baisse estimé à 62,34% en 2007. Concernant les raisons à l’origine de l’augmentation de ce produit sur le marché local, les commerçants estiment qu’elles sont relatives aux indices du marché mondial. Cependant, certains entrepreneurs soutiennent que cela est dû au monopole exercé pour ce produit par certains importateurs qui influencent sur les prix de sa commercialisation et que ceci intervient à la lumière du développement du secteur de la construction dans notre wilaya, traduit par le nombre impressionnant des chantiers lancés. Cette instabilité dans les prix touche également le ciment, qui est passé de 320 Dinars le sac à 470 Dinars, sachant que le complexe de Zahana est le seul fournisseur du marché du ciment à l’échelle de la région de l’ouest. Concernant le ciment blanc importé, l’on enregistre une quantité de 683 tonnes. Enfin, il mérite de souligner que la wilaya d’Oran compte 48 carrières dont 05 ont été fermées pour faillite. Actuellement, les entrepreneurs, notamment les chinois s’approvisionnent en sable des sablières de Sidi Lakhdar à Mostaganem et de Terga. Sifi/S.A.


 



Vu : 22 fois
Posté Le : 01/03/2008
Posté par : sofiane
Source : www.voix-oranie.com
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
- Améliorer les conditions socio-professionnelles des travailleurs du secteur de la formation professionnelle
ORAN - Le Ministre de la Formation et de l’Enseignement Professionnels, Mohamed Mebarki a insisté, jeudi à Oran, sur l'amélioration des conditions socio-professionnelles de tous les travailleurs pour développer le secteur. Visitant le centre de formation professionnelle et d’apprentissage "Larbi Krim" à hai Es-Seddikia, le ministre a, d'autre part, mis l'accent sur l’adaptation de la formation aux besoins de développement, ...
- Formation professionnelle: plus de 66.000 jeunes dans les structures d'hôtellerie et de tourisme
ORAN- Plus de 66.000 jeunes suivent actuellement leurs cursus dans les structures spécialisées dans l’hôtellerie et le tourisme du secteur de la formation professionnelle, a indiqué, samedi, à Oran, Mme Akila Boukhari, représentante du ministère de la formation professionnelle. Les 66.000 jeunes font partie des 650.000 jeunes actuellement en formation à travers le pays, et encadrés par 30.00 ...
- Formation professionnelle: nouvelles spécialités lancées à l'Ouest du pays
ORAN- La session de février de la formation professionnelle, entamée dimanche, est marquée par l'ouverture de nouvelles filières et spécialités au niveau de plusieurs wilayas de l'Ouest du pays. L'objectif est de répondre aux besoins du marché du travail local et de se mettre au diapason de l'évolution de certains secteurs. A Oran, une spécialité de communication et d'industrie infographique a ...
- Garde présidentiel
Garde présidentiel
- oran la belle
oran la belle
- hassi ben okba
hassi ben okba



Aucune annonce n'est disponible








Aucune entreprise n'est disponible








Aucun vidéo n'est disponible








Aucune bande sonore n'est disponible








Aucun lien n'est disponible








Aucun produit n'est disponible