Algérie

La plage de Corso retrouve sa splendeur CORSO (BOUMERDÈS)

La plage de Corso retrouve sa splendeur CORSO (BOUMERDÈS)


Décidément, la plage de Corso ne cesse de faire parler d'elle et cela depuis le grand coup de balai donné par les autorités locales quelques jours seulement avant l'ouverture de la saison estivale.


Ce coup de balai a surtout ciblé les nombreuses constructions illicites édifiées depuis plus de dix ans sur cette belle plage devenue un lieu de débauche. En dépit de l'existence d'une décision de justice, rendue depuis plusieurs années en faveur de la commune visant la démolition des constructions illicites érigées au niveau de la plage, il n'en demeure pas moins qu'aucun président d'APC n'a osé l'appliquer. Il a fallu attendre la nouvelle équipe de l'APC pour que les choses commencent à bouger. Dès leur installation, les nouveaux élus et à leur tête M. Kanouni Ali se sont attaqués aux baraques et autres constructions hideuses qui entouraient la plage de Corso.
Le site Eucalyptus, qui faisait la fierté de la plage, a été récupéré par l'APC de même que l'autre site Ettorfa. Les locaux qui s'y trouvent ont été mis à la disposition de la gendarmerie et de la Protection civile. Commence alors une opération de nettoyage tous azimuts. En l'espace de quelques jours seulement, la plage de Corso a retrouvé son image d'antan. La nouvelle a fait le tour de la wilaya au point que les autorités décident de consacrer la plage de Corso “plage exemplaire” et que les estivants ne cessent de déferler sur la plage. Des dizaines de familles venues de tous les coins de la wilaya sont accueillies chaque jour par des agents en tenue aux couleurs de l'APC de Corso. La sécurité est est assurée par la gendarmerie qui a pris possession d'une villa abandonnée en décidant d'installer une section complète au niveau de la plage. De son côté, la direction de la Protection civile, visiblement impressionnée par le flux des estivants, a été contrainte de dépêcher une équipe supplémentaire pour renforcer le poste de surveillance de Corso. Les enfants de la République sahraouie (RASD) seront invités à Corso pour un séjour d'un mois. Les trente enfants seront accueillis et pris en charge par les œuvres sociales de Sonatrach et l'APC de Corso. “Nous avons choisi Corso car, pour nous, c'est la meilleure plage de la wilaya”, nous a affirmé un responsable de la wilaya. Les enfants sahraouis passeront leurs vacances au centre de Sonatrach, avec les enfants de la compagnie pétrolière qui dispose également d'un deuxième centre à Corso.
Celui-là est réservé uniquement aux familles des travailleurs. L'Algérienne des eaux (ADE) a également jeté son dévolu sur Corso puisqu'elle vient d'y ouvrir un camp de vacances pour les enfants de ses travailleurs. D'autres entreprises et administrations ont demandé de louer des espaces au niveau de cette plage mais l'APC ne veut pas précipiter les choses. “Chaque chose en son temps”, affirmera le président de l'APC, M. Kanoune. Ses adjoints sont présents jour et nuit pour veiller aux conditions de séjour des estivants, notamment les familles qui se baladent jusqu'à une heure tardive en toute sécurité. Il y a bien longtemps que Corso n'a pas vu ça.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)