Listes APC et APW de Tlemcen



Qui a intérêt à changer les listes officielles du FLN ? Les listes des candidats FLN à l’APC et l’APW de Tlemcen continuent d’alimenter la polémique parmi les militants et l’opinion publique locale. Déposées à la DRAG, ces deux listes sont sujettes à toutes les spéculations et tout un chacun commente à sa façon ce qu’on appelle actuellement une véritable «affaire» opposant l’administration à la commission électorale de la mouhafadha de Tlemcen. En effet, il semble que les listes de l’APC et de l’APW déposées à la DRAG ont connu des changements ou des retouches et que des personnes qui ne se trouvaient pas dans les listes initiales se retrouvent curieusement en tête de ces mêmes listes. Rumeur ou pure spéculation? D’après le président de la commission électorale du FLN et coordinateur de la mouhafadha, le sénateur Sabek Mohamed, «effectivement certaines parties veulent nous imposer des noms en usant de pressions et d’intimidations. Ils ont même confectionné des listes parallèles de l’APC de Tlemcen et de l’APW». Et d’ajouter que «le DRAG m’a contacté par téléphone pour demander mon avis sur ces changements ; je lui ai fait savoir que le FLN a déposé des listes officielles, approuvées par la commission locale et nationale et qu’aucun changement n’a été opéré, et que quiconque retouche ces listes assumera pleinement ses responsabilités». Qui a donc intérêt à vouloir imposer des personnes non retenues par la commission électorale du FLN? Une interrogation qui a fait le tour de la paisible ville des Zianides et alimente les débats malgré la fête de l’Aïd. De leur côté, les candidats retenus dans les listes officielles se disent ne rien comprendre à l’attitude de l’administration, censée simplement recevoir les dépôts de candidatures et ne pas interférer dans le travail des partis politiques dans le choix des hommes et des femmes appelés à gérer les futures communes et l’APW de Tlemcen. «Nous ne resterons pas les bras croisés et nous ferons valoir nos droits constitutionnels par tous les moyens légaux», affirment les candidats, annonçant apporter tout leur soutien aux membres de la commission électorale, notamment à son président, et se disent «outrés par ces agissements qui ne servent guère la démocratie et les intérêts du pays». En attendant, cette affaire va certainement laisser des traces.


 

Vu : 206 fois
Posté Le : 15/10/2007
Posté par : sofiane
Source : www.voix-oranie.com
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)



Aucune annonce n'est disponible








Aucune entreprise n'est disponible








Aucun vidéo n'est disponible








Aucune bande sonore n'est disponible








Aucun produit n'est disponible