Algérie

Planète - La communauté internationale se rassemble à l’occasion de l’Assemblée de l'ONU pour l’environnement pour mettre fin à la menace mondiale de la pollution




Planète - La communauté internationale se rassemble à l’occasion de l’Assemblée de l'ONU pour l’environnement pour mettre fin à la menace mondiale de la pollution


Plus de 4.000 chefs d’État, ministres, chefs d’entreprise, délégués des Nations unies et représentants de la société civile sont réunis à l’occasion de la troisième Assemblée des Nations unies à Nairobi pour lutter contre la menace mondiale qu’est la pollution.

L’assemblée se tient du 4 au 6 décembre au siège de l’ONU à Nairobi, au Kenya. En tant qu’organe de décision le plus important au monde sur les questions environnementales, elle réunit des gouvernements, des entrepreneurs et des activistes pour leur permettre de partager des idées et s’engager à prendre des mesures.

“Compte tenu des statistiques sinistres sur la manière dont nous nous empoisonnons et nous empoisonnons notre planète, les décisions ambitieuses prises à l’occasion de l’Assemblée des Nations unies sur l’environnement seront critiques”, a déclaré Erik Solheim, chef d’ONU Environnement.

“Cela est également vrai pour les menaces comme la pollution que celles posées par les changements climatiques et les nombreuses autres menaces environnementales auxquelles nous sommes confrontés.”

M. Solheim précise que tous les processus mondiaux complexes relatifs à l’environnement, tels que le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et l’Accord de Paris, se résument à un message simple: nous devons prendre soin des personnes et de la planète.

Une déclaration plus générale de politique environnementale des Nations unies, publiée au préalable de la réunion, souligne les liens entre les événements des 12 derniers mois (ouragans dans les Caraïbes et aux États-Unis, sécheresse dans la corne de l’Afrique et au Yémen, inondations au Bangladesh, en Inde et en Europe) et les décisions prises concernant nos écosystèmes, l’énergie, les ressources naturelles, l’expansion urbaine, les infrastructures, la production, la consommation et la gestion des déchets.

S'adressant aux délégués lors de la session plénière de Nairobi, la Secrétaire exécutive de l'ONU Changements climatiques, Patricia Espinosa, a déclaré: «Nous avons accompli des progrès importants lors de la COP23. Les nations ont clairement indiqué que l'Accord de Paris demeurait la seule voie à suivre, et que le respect des engagements jusqu'en 2020 fournirait une base solide pour davantage d'ambition et l’application totale de l'Accord.»

«L'année qui vient est cruciale pour réduire la menace climatique et aider ceux qui en sont déjà les victimes. La coopération de tous les secteurs est essentielle, mais aussi de toute la famille des Nations Unies. L'Accord de Paris, les Objectifs de développement durable et le Cadre de Sendai constituent le chemin. Le changement climatique est lié à presque tous les défis majeurs auxquels l'humanité est confrontée, ce qui rend vital le travail sur l'Objectif 13 du Développement Durable. Cela concerne tous les objectifs: pauvreté, alimentation, eau, sécurité énergétique, santé, et bien d'autres encore», a-t-elle ajouté.

Plus d’une douzaine de résolutions seront discutées lors de l’Assemblée, y compris de nouvelles approches pour lutter contre la pollution de l’air, le plus grand tueur environnemental, retirant la vie à 6,5 millions chaque année. Plus de 80% des villes ne respectent pas les normes sanitaires de l’ONU sur la qualité de l'air.

“Notre objectif commun doit être d’adopter des mesures drastiques pour réduire la pollution”, a déclaré le Dr Edgar Gutiérrez, ministre de l’Environnement et de l’énergie du Costa Rica et président de l’Assemblée 2017.

“Ce ne sera qu’à travers une action collective plus forte, débutant à Nairobi cette semaine, que nous pourrons commencer à assainir la planète à l'échelle mondiale et sauver un nombre innombrables de vies.”

Selon un nouveau rapport d’ONU Environnement intitulé Rapport du directeur exécutif: vers une planète sans pollution, tous les habitants de la planète sont touchés par la pollution. Ce rassemblement sert de base pour définir les problèmes et énoncer de nouveaux domaines d’action.

Les recommandations du rapport - leadership politique et partenariats à tous les niveaux, actions sur les pollutions les plus graves, changements de modes de vie, investissements technologiques à faible émission de carbone et plaidoyer - reposent sur l’analyse de la pollution sous toutes ses formes: air, terre, eau douce, pollution chimique et déchets.

Dans l’ensemble, la dégradation de l’environnement est responsable de près d’un décès sur quatre dans le monde, soit 12,6 millions de personnes par an et entraîne la destruction généralisée d’écosystèmes clés.

L’Assemblée bénéficiera aussi de la participation de célébrités telles que la nouvelle Ambassadrice de bonne volonté d’ONU Environnement Ellie Goulding, des annonces relatives aux campagnes #RespireLaVie et #OcéansPropres, portant respectivement sur la pollution atmosphérique et marine, et la publication de nouvelles recherches - depuis des rapports traitant des sources environnementales de résistance antimicrobienne à l’état de l’environnement au Soudan du Sud.


cop23.unfccc.int



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)