Production de levure



Deux ministres français hôtes de Boudemagh L?accord définitif pour la création en partenariat d?une usine de levure entre le groupe Saâd Boudemagh et le groupe Lesaffre sera signé le 14 septembre prochain à Alger. Participeront à la cérémonie deux ministres français, et pas des moindres, dit-on de source sûre. Martin Bouygues, l?un des plus grands entrepreneurs en bâtiment d?Europe, Mansour Ojjeh, fils du milliardaire saoudiens Akram Ojjeh et propriétaire de l?écurie de course automobile de Formule 1 Maclaren ainsi que des personnalités algériennes de haut rang. Le lendemain 15 septembre sera posée la première pierre de l?usine qui sera installée à Tessala Merdja, dans la wilaya de Blida. Ce sera la plus grande levurerie d?Afrique. Ces négociations ont duré presque deux ans avant d?aboutir, c?est que le projet n?est pas une mince affaire. Il nécessite un investissement de 180 millions d?euros, revu à la hausse, parce que au départ, il était de 150 millions d?euros. Il permettra la création de 600 emplois, ce qui est extrêmement important dans une région où le chômage sévit à l?état endémique, sans parler des emplois indirects. L?usine produira l?équivalent de 150 millions d?euros/an. Dans une seconde étape, les deux partenaires se lanceront dans la production de mélasse de betterave nécessaire à la fabrication de la levure. Là aussi, 200 emplois au moins seront créés. L?Algérie importe pour 83 millions de dollars/an de levure. C?est le premier importateur mondial de ce produit, et le groupe Lesaffre couvre 80 % de nos besoins. Le marché est donc tel que la nécessité s?est fait sentir pour le produire sur place. Lesaffre a été longtemps réticent avant de se lancer avec l?homme d?affaires et industriel Saâd Boudemagh. Pour ce faire, il a effectué un voyage en Algérie avec le président Jacques Chirac.Lesaffre est le leader mondial en matière de levure, son chiffre d?affaires est évalué à 1,5 milliard de dollars/an. En s?associant avec Boudemagh, il compte dans une première étape couvrir les besoins du Maghreb avant de passer à la vitesse supérieure. Il a également programmé la mise en place d?un bureau de liaison à Alger et d?un Baking Center en vue d?assurer aux futurs clients de l?usine une formation sur les techniques de fabrication de différentes variétés de pain, une structure qui fait défaut actuellement. Le groupe Boudemagh, quant à lui, possède des unités industrielles. Il est notamment en partenariat avec le groupe Castel pour la fabrication de la bière Bavaroise à Annaba et 33 Export à Oran. Jeudi prochain, il inaugurera une nouvelle usine à Tessala Merdja, laquelle produira une bière dénommée Lalla et, à partir du 15 novembre, les célèbres marques danoises Tulborg et Carlsberg. Les études d?autres projets comme la fabrication d?eau minérale en partenariat avec une société française sont très avancées. Saâd Boudemagh est un résident monégasque qui a des bureaux en Suisse. Il a fait fortune à l?étranger mais il a préféré investir tout son argent en Algérie.


 

Vu : 769 fois
Posté Le : 15/08/2004
Posté par : sofiane
Ecrit par : Tayeb Belghiche
Source : www.elwatan.com
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)



Aucune annonce n'est disponible








Aucun vidéo n'est disponible








Aucune bande sonore n'est disponible








Aucun produit n'est disponible