Projet de création d'unités de transformation Biskra, dattes à basse valeur financière



Projet de création d'unités de transformation Biskra, dattes à basse valeur financière
Les dattes non rentables ne sont même pas récoltées par les agriculteurs qui préfèrent les laisser sur les palmiers car les frais de récolte sont plus chers que sa valeur sur les marchés.Les dattes non rentables ne sont même pas récoltées par les agriculteurs qui préfèrent les laisser sur les palmiers car les frais de récolte sont plus chers que sa valeur sur les marchés.Un projet de coopération algéro-allemand a été projeté à Biskra en vue de valoriser les dattes à basse valeur financière, a indiqué, mardi, le président de l'association de wilaya des exportateurs des dattes, Youcef Ghoumri.Ce projet de coopération devra donner lieu à la création d'unités agroalimentaires pour la valorisation de ce produit purement saharien, a indiqué ce professionnel à l'APS, précisant que les dattes bon marché seront destinées à la transformation agroalimentaire, rapporte l'APS.Il s'agit là d'une initiative qui devra permettre la valorisation de ce produit, a encore souligné M. Ghoumri, précisant que des discussions étaient en cours avec les opérateurs locaux pour concrétiser une telle option.Ce projet de coopération permettra aux professionnels locaux de bénéficier de l'expérience allemande dans le domaine de l'agroalimentaire pour les produits à base de dattes, à l'instar du sucre alimentaire et des gammes de cosmétiques comme les crèmes éclaircissantes entre autres, a souligné le même responsable.Hormis "deglet Nour très prisée sur les marchés local et international, plusieurs variétés de dattes, notamment les dattes dures, souffrent de mortes saisons", ont souligné les professionnels du secteur agricole de la région des Zibans.Les dattes non rentables ne sont même pas récoltées par les agriculteurs qui préfèrent les laisser sur les palmiers car les frais de récoltes sont plus chers que leur valeur sur les marchés, ont souligné les agriculteurs.La transformation de ces catégories de dattes devra permettre la hausse de leurs valeurs sur le marché ce qui va promouvoir leur production, a estimé M. Ghoumri, faisant part de l'importance de l'activité de transformation dans la promotion du secteur de l'agroalimentaire.La première unité de transformation des dattes à basse valeur financière sera mise en exploitation dans le courant du troisième trimestre de l'année en cours, selon les prévisions avancées par ce responsable, précisant que cette unité de transformation sera spécialisée dans la production du sucre alimentaire.Un projet de coopération algéro-allemand a été projeté à Biskra en vue de valoriser les dattes à basse valeur financière, a indiqué, mardi, le président de l'association de wilaya des exportateurs des dattes, Youcef Ghoumri.Ce projet de coopération devra donner lieu à la création d'unités agroalimentaires pour la valorisation de ce produit purement saharien, a indiqué ce professionnel à l'APS, précisant que les dattes bon marché seront destinées à la transformation agroalimentaire, rapporte l'APS.Il s'agit là d'une initiative qui devra permettre la valorisation de ce produit, a encore souligné M. Ghoumri, précisant que des discussions étaient en cours avec les opérateurs locaux pour concrétiser une telle option.Ce projet de coopération permettra aux professionnels locaux de bénéficier de l'expérience allemande dans le domaine de l'agroalimentaire pour les produits à base de dattes, à l'instar du sucre alimentaire et des gammes de cosmétiques comme les crèmes éclaircissantes entre autres, a souligné le même responsable.Hormis "deglet Nour très prisée sur les marchés local et international, plusieurs variétés de dattes, notamment les dattes dures, souffrent de mortes saisons", ont souligné les professionnels du secteur agricole de la région des Zibans.Les dattes non rentables ne sont même pas récoltées par les agriculteurs qui préfèrent les laisser sur les palmiers car les frais de récoltes sont plus chers que leur valeur sur les marchés, ont souligné les agriculteurs.La transformation de ces catégories de dattes devra permettre la hausse de leurs valeurs sur le marché ce qui va promouvoir leur production, a estimé M. Ghoumri, faisant part de l'importance de l'activité de transformation dans la promotion du secteur de l'agroalimentaire.La première unité de transformation des dattes à basse valeur financière sera mise en exploitation dans le courant du troisième trimestre de l'année en cours, selon les prévisions avancées par ce responsable, précisant que cette unité de transformation sera spécialisée dans la production du sucre alimentaire.


 



Vu : 14 fois
Posté Le : 08/06/2013
Posté par : presse-algerie
Ecrit par : Bouziane Mehdi
Source : www.lemidi-dz.com
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
- Un objectif culturel
Porteuse d'un ambitieux programme de développement, de promotion et de sauvegarde des référents et richesses culturels de la wilaya de Biskra.Une nouvelle association appelée Mosaïque, pour les arts, la culture et la préservation du patrimoine culturel matériel et immatériel a vu le jour en ce mois d'août.Après avoir reçu son agrément et organisé une AG, les rênes de cette association ...
- Le maître nageur sauve une vie avant de mourir
Le maître nageur a fourni des efforts surhumains pour sortir de la mer, agitée et houleuse, cet enfant, originaire de Biskra. Ce dernier, qui s'est jeté à l'eau malgré le drapeau rouge, avait été emporté par les vagues d'une mer très agitée, en cette journée à Melbou.aIl meurt après avoir accompli un acte de bravoure. L'histoire de Bendjider Fayçal a ...
- Boughera El-Ouafi, le médaillé d'or des JO d'été de 1928
Boughera El-Ouafi est le symbole même du "sportif oublié par l'histoire". Pourtant, cet Algérien d'Ouled Djellal, près de Biskra, était un athlète hors normes. Il avait remporté la médaille d'or au marathon des jeux Olympiques d'été de 1928, organisés à Amsterdam aux Pays-Bas. Il a été le premier athlète africain "indigène" ? l'Algérie était sous domination française ? à arracher ...
- Rémi Secret le nouveau directeur de l'Institut Français de Tlemcen
Rémi Secret le nouveau directeur de l'Institut Français de Tlemcen



Aucune annonce n'est disponible








Aucune entreprise n'est disponible








Aucun vidéo n'est disponible








Aucune bande sonore n'est disponible








Aucun lien n'est disponible








Aucun produit n'est disponible