Projet de création d'unités de transformation Biskra, dattes à basse valeur financière



Projet de création d'unités de transformation Biskra, dattes à basse valeur financière
Les dattes non rentables ne sont même pas récoltées par les agriculteurs qui préfèrent les laisser sur les palmiers car les frais de récolte sont plus chers que sa valeur sur les marchés.Les dattes non rentables ne sont même pas récoltées par les agriculteurs qui préfèrent les laisser sur les palmiers car les frais de récolte sont plus chers que sa valeur sur les marchés.Un projet de coopération algéro-allemand a été projeté à Biskra en vue de valoriser les dattes à basse valeur financière, a indiqué, mardi, le président de l'association de wilaya des exportateurs des dattes, Youcef Ghoumri.Ce projet de coopération devra donner lieu à la création d'unités agroalimentaires pour la valorisation de ce produit purement saharien, a indiqué ce professionnel à l'APS, précisant que les dattes bon marché seront destinées à la transformation agroalimentaire, rapporte l'APS.Il s'agit là d'une initiative qui devra permettre la valorisation de ce produit, a encore souligné M. Ghoumri, précisant que des discussions étaient en cours avec les opérateurs locaux pour concrétiser une telle option.Ce projet de coopération permettra aux professionnels locaux de bénéficier de l'expérience allemande dans le domaine de l'agroalimentaire pour les produits à base de dattes, à l'instar du sucre alimentaire et des gammes de cosmétiques comme les crèmes éclaircissantes entre autres, a souligné le même responsable.Hormis "deglet Nour très prisée sur les marchés local et international, plusieurs variétés de dattes, notamment les dattes dures, souffrent de mortes saisons", ont souligné les professionnels du secteur agricole de la région des Zibans.Les dattes non rentables ne sont même pas récoltées par les agriculteurs qui préfèrent les laisser sur les palmiers car les frais de récoltes sont plus chers que leur valeur sur les marchés, ont souligné les agriculteurs.La transformation de ces catégories de dattes devra permettre la hausse de leurs valeurs sur le marché ce qui va promouvoir leur production, a estimé M. Ghoumri, faisant part de l'importance de l'activité de transformation dans la promotion du secteur de l'agroalimentaire.La première unité de transformation des dattes à basse valeur financière sera mise en exploitation dans le courant du troisième trimestre de l'année en cours, selon les prévisions avancées par ce responsable, précisant que cette unité de transformation sera spécialisée dans la production du sucre alimentaire.Un projet de coopération algéro-allemand a été projeté à Biskra en vue de valoriser les dattes à basse valeur financière, a indiqué, mardi, le président de l'association de wilaya des exportateurs des dattes, Youcef Ghoumri.Ce projet de coopération devra donner lieu à la création d'unités agroalimentaires pour la valorisation de ce produit purement saharien, a indiqué ce professionnel à l'APS, précisant que les dattes bon marché seront destinées à la transformation agroalimentaire, rapporte l'APS.Il s'agit là d'une initiative qui devra permettre la valorisation de ce produit, a encore souligné M. Ghoumri, précisant que des discussions étaient en cours avec les opérateurs locaux pour concrétiser une telle option.Ce projet de coopération permettra aux professionnels locaux de bénéficier de l'expérience allemande dans le domaine de l'agroalimentaire pour les produits à base de dattes, à l'instar du sucre alimentaire et des gammes de cosmétiques comme les crèmes éclaircissantes entre autres, a souligné le même responsable.Hormis "deglet Nour très prisée sur les marchés local et international, plusieurs variétés de dattes, notamment les dattes dures, souffrent de mortes saisons", ont souligné les professionnels du secteur agricole de la région des Zibans.Les dattes non rentables ne sont même pas récoltées par les agriculteurs qui préfèrent les laisser sur les palmiers car les frais de récoltes sont plus chers que leur valeur sur les marchés, ont souligné les agriculteurs.La transformation de ces catégories de dattes devra permettre la hausse de leurs valeurs sur le marché ce qui va promouvoir leur production, a estimé M. Ghoumri, faisant part de l'importance de l'activité de transformation dans la promotion du secteur de l'agroalimentaire.La première unité de transformation des dattes à basse valeur financière sera mise en exploitation dans le courant du troisième trimestre de l'année en cours, selon les prévisions avancées par ce responsable, précisant que cette unité de transformation sera spécialisée dans la production du sucre alimentaire.


 

Vu : 10 fois
Posté Le : 08/06/2013
Posté par : presse-algerie
Ecrit par : Bouziane Mehdi
Source : www.lemidi-dz.com
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
- Noureddine Bedoui exige de nouvelles qualités morales et plus d'ardeur au travail des walis
Au cours des quatre rencontres régionales qu'il a présidées avec les walis, le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, M. Noureddine Bedoui s'est montré intransigeant, souvent sévère et rigoureux dans ses directives : la rigueur et la discipline dans la gestion des affaires locales sont désormais deux notions cardinales sur lesquelles les walis devront s'appuyer pour mener à bien ...
- La police élucide deux homicides en un temps record
En coordination avec la police de Biskra, le premier meurtrier a été arrêté.Suite aux deux derniers homicides qui ont secoué la ville récemment, la sûreté de wilaya a organisé une conférence de presse, au siège même du commissariat central où elle a rendu publique toute information relative aux deux meurtres. C'est certainement le lâche assassinat d'une mère de famille, Mme ...
- Un bel hommage à la reine des Zibans
Quand Abdelhamid Zekiri prend sa plume, c'est certainement, tel qu'on le connaît, pour évoquer le passé, l'histoire antique et contemporaine de Biskra et la vie des personnalités de la région ayant marqué de leurs empreintes l'historiographie locale et nationale.Après avoir consacré un opuscule à Mohamed Assami, l'armurier de la Révolution, paru en 2015, ce psychologue de formation, journaliste-chroniqueur à la ...
- Rémi Secret le nouveau directeur de l'Institut Français de Tlemcen
Rémi Secret le nouveau directeur de l'Institut Français de Tlemcen



Aucune annonce n'est disponible








Aucune entreprise n'est disponible








Aucun vidéo n'est disponible








Aucune bande sonore n'est disponible








Aucun lien n'est disponible








Aucun produit n'est disponible