Sellal inspecte un projet de village touristique à Biskra



Sellal inspecte un projet de village touristique à Biskra
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a inspecté mercredi, au cours de sa visite de travail à Biskra, le projet, en cours de réalisation, d'un village touristique (Jardins des Zibans), implanté dans la wilaya. Initié par un investisseur privé, M. Seraoui, le village touristique a mobilisé une enveloppe de 465 millions de dinars, il comprend une oasis, un hôtel de 66 chambres, un restaurant, une salle des conférences et un parc aquatique.Lancé en 2012, le chantier, qui a atteint un taux d'avancement des travaux de 10 %, couvre une superficie de 44 ha.M. Sellal a assuré l'investisseur que la collectivité réalisera des réseaux d'assainissement, d'AEP et de gaz, tout comme il a instruit le ministre du Tourisme d'accompagner le projet et lever les contraintes que rencontre l'investisseur.



 



Vu : 48 fois
Posté Le : 04/12/2013
Posté par : presse-algerie
Ecrit par : Le Temps d'Algérie
Source : www.letempsdz.com
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
- Boughera El-Ouafi, le médaillé d'or des JO d'été de 1928
Boughera El-Ouafi est le symbole même du "sportif oublié par l'histoire". Pourtant, cet Algérien d'Ouled Djellal, près de Biskra, était un athlète hors normes. Il avait remporté la médaille d'or au marathon des jeux Olympiques d'été de 1928, organisés à Amsterdam aux Pays-Bas. Il a été le premier athlète africain "indigène" ? l'Algérie était sous domination française ? à arracher ...
- Le maître nageur sauve une vie avant de mourir
Le maître nageur a fourni des efforts surhumains pour sortir de la mer, agitée et houleuse, cet enfant, originaire de Biskra. Ce dernier, qui s'est jeté à l'eau malgré le drapeau rouge, avait été emporté par les vagues d'une mer très agitée, en cette journée à Melbou.aIl meurt après avoir accompli un acte de bravoure. L'histoire de Bendjider Fayçal a ...
- Un patriote debout
Un engagement avant la Révolution Né le 15 avril 1933 à Tolga, Hadj Aissoui Abdeslam fait partie de ceux qui ont connu la période de la préparation à la révolution avant 1954. Son nom de guerre était «El-Aissani». Adjudant, il a ?uvré dans le 3ème bataillon à la zone nord de la base sous les ordres de Abderrahmane Ben Salem. ...
- Rémi Secret le nouveau directeur de l'Institut Français de Tlemcen
Rémi Secret le nouveau directeur de l'Institut Français de Tlemcen



Aucune annonce n'est disponible








Aucune entreprise n'est disponible








Aucun vidéo n'est disponible








Aucune bande sonore n'est disponible








Aucun lien n'est disponible








Aucun produit n'est disponible